Chick-Lit, Chroniques, Le Cercle Belfond

Ma vie, en plus sexy – Chiara Moscardelli

Ma plus grande ambition, c’était de devenir soudeuse, comme Jennifer Beals, de danser le soir dans un night-club, d’épouser un riche industriel et de mener une vie de rêve. Un peu à la manière de Pour l’amour du risque.

Ma vie en plus sexy2Ma vie en plus sexy, Chiara Moscardelli
Editions Belfond, Collection Le Cercle, 2019
Traduction de l’italien : Renaud Temperini

Présentation éditeur :

Longtemps, Chiara n’avait qu’un rêve : être une gatta morta, une séduisante mante religieuse déployant ruses et minauderies pour entraîner tous les hommes dans ses filets. Mais n’est pas manipulatrice qui veut. Malheureusement, Chiara est plutôt du genre spontané. Trop spontané. À côté, Bridget Jones passerait presque pour une femme fatale ! Alors qu’âgée de 33 ans elle s’apprête à se faire enlever une tumeur au sein, l’heure est venue pour Chiara de faire le bilan de sa vie. Et s’il n’est pas glorieux, il a le mérite d’être drôle. De l’adolescence à l’âge adulte, en passant par le lycée, la fac, une multitude de boulots, beaucoup de râteaux, et surtout une bande d’amis un brin névrosés mais dévoués, Chiara nous entraîne dans ses tribulations de serial gaffeuse à la recherche du job de rêve et du prince charmant.

***

Quatrième lecture 2019 pour le Cercle Belfond en tant que lectrice VIP.
Dans le menu du blog, retrouvez mes avis sur  les autres titres du Cercle.

***

Cet avis m’est difficile à rédiger. Ma vie, en plus sexy a été à l’opposé de ce que j’attendais. J’aime à lire de la chick-lit de temps en temps, mais cette fois je n’ai pas été réceptive.  Et j’ai mis du temps, beaucoup de temps à venir à bout de ce roman. Il m’a même provoqué une énorme panne de lecture, donc j’ai eu beaucoup de mal à me dépêtrer. J’ai mis encore plus de temps à me lancer dans la rédaction de cette « chronique ». Elle sera courte.

Ma vie, en plus sexy, ce sont les tribulations de Chiara, trentenaire. La jeune femme est à la recherche du travail de ses rêves et de son prince charmant. On la suit dans ses péripéties amicales, amoureuses et professionnelles. Elle nous entraîne dans ses gaffes en série, dans des situations assez rocambolesques. Elle nous fait aussi part de ses émotions et surtout elle nous parle de la gatta morta qu’elle voudrait être.

La gatta morta, littéralement, la chatte morte, c’est une femme fatale, une séductrice prête à tout pour attirer un homme dans ses filets, quitte à renier qui elle est. La gatta morta joue un rôle et ment aux hommes comme elle se ment à elle même.

La gatta morta, c’est finalement l’opposé de notre Chiara, femme maladroite, et spontanée. Naturellement gaffeuse.

Si j’étais née gatta morta, ma vie aurait changé du tout au tout.

Les chapitres sont assez courts, Chiara nous raconte sa vie entre flash-backs et moments présents, mais je n’ai pas ressenti de réelles évolutions dans sa vie de femme, d’adulte, comme si ses diverses expériences lui étaient inutiles : elle garde toujours une certaine naïveté.

Prenant mon rôle de lectrice VIP très à cœur, j’ai tenu à aller au bout de Ma vie, en plus sexy. Pour pouvoir vous en parler en toute sincérité. J’ai malheureusement senti dès le début qu’entre Chiara et moi, le courant risquait de ne pas passer. Et pourtant, le ton est humoristique, la narratrice fait preuve d’une grande autodérision. Je n’ai pas adhéré au style d’écriture. Trop « parlé » à mon goût, et se voulant également trop humoristique. Trop de clichés aussi. Je n’ai pas ri, ni même esquissé le moindre petit sourire. J’ai surtout levé les yeux au ciel en fait. Je me suis sentie spectatrice lointaine de cette comédie. Comme si j’étais au dernier rang, au balcon d’un théâtre.

Avec la collection du Cercle, je ne suis pourtant jamais déçue. Je passe toujours un bon moment, je voyage par procuration, dans l’espace et le temps. Je m’évade. Vraiment les parutions du Cercle sont exactement ce que j’attends quand j’ouvre un livre. Mais il est bon de se rappeler que ça ne peut pas marcher à tous les coups. Et peut-être finalement, heureusement. C’est aussi le jeu de la lecture et de la littérature.

En bref, Ma vie, en plus sexy est un rendez-vous manqué. Un roman chick-lit dont j’attendais beaucoup et dans lequel j’ai voulu trop m’investir. Il en faut pour tous les goûts. J’ai entendu que l’autre roman de Chiara Moscardelli est bien meilleur, je vais me le procurer pour ne pas rester sur une mauvaise expérience.

Si vous l’avez lu et aimé ou non, n’hésitez pas à commenter, ce serait intéressant d’échanger à ce sujet.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s