Chroniques, Feel Good, Littérature française

L’atelier des souvenirs, Anne Idoux-Thivet

Ce soir-là, ce fut en écrivant qu’elle dîna. Elle avait en effet éprouvé la subite envie de se soumettre à l’exercice qu’elle proposait à ses anciens. Et comme elle aimait relever les défis, elle choisit de composer des vers, comme Pierre.

l'atelier des souvenirs

L’atelier des souvenirs, Anne Idoux-Thivet, Michel Lafon, 2018

Résumé éditeur :

Lorsqu’elle hérite de la maison de sa grand-mère dans la Meuse, Alice décide de quitter sa vie de thésarde parisienne qui ne mène nulle part et de s’installer à la campagne. Elle se lance alors dans l’animation d’ateliers d’écriture dans deux maisons de retraite. Suzanne, Germaine, Jeanne, Élisabeth, Georges, Lucien… les anciens dont elle croise la route sont tous plus attachants les uns que les autres.
Au fil des séances d’écriture, les retraités dévoilent des bribes de leur passé et s’attachent à la jeune femme, dont ils devinent la solitude. Bien décidée à lui redonner le sourire, la joyeuse bande de seniors se donne pour mission de l’aider à trouver l’amour.

***

Je ne suis pas grande fan de littérature feel good en règle générale mais cette fois, le sujet me tentait : des ateliers d’écriture dans les maisons de retraite ! Et concernant le côté bonne humeur ce livre tient ses promesses.

Le thème de l’Atelier des souvenirs est intéressant, les ateliers proposés par la douce et timide Alice encouragent les échanges inter-générationnels dans le petit village et ses alentours. Et ce d’autant plus quand madame la maire lui propose d’animer également des ateliers auprès d’écoliers de la commune. Bien évidemment, les enfants vont rencontrer les personnes âgées de la maison de retraite. Cela m’a rappelé des souvenirs d’enfance, quand écoliers nous allions chanter à la maison de retraite qui était située juste derrière notre école, de beaux moments de partage et de joie avec les résidents âgés.

Cette nouvelle vie d’animatrice à la campagne va aussi amener Alice à s’épanouir. Elle va créer des liens avec les personnes âgées, les enfants mais également avec le personnel des établissements. Certains vont devenir de vrais amis, et à leur côté, Alice va découvrir qui elle vraiment et enfin devenir elle-même.

Les souvenirs que les personnes âgées vont coucher sur le papier lors des ateliers sont très touchants. J’ai aussi souri quand les mamies ont voulu utiliser un ordinateur pour se connecter à Internet, et j’ai été très touchée par la maladie d’Alzheimer dont souffre un des résidents, j’ai tellement pensé à ma propre grand-mère…

Alors évidemment, il s’agit d’un livre feel-good, le style d’écriture ne déroge pas à ce genre littéraire, les situations d’hasard heureux non plus. Mais n’est-ce pas ce qu’on attend de ce genre de lecture ? Anne Idoux-Thivet nous embarque dans une histoire légère, parfois amusante, parfois triste mais d’une manière toujours tendre et qui fait du bien.

Un livre à conseiller sans hésiter aux amateurs de livres légers qui rendent de bonne humeur. Pour moi ça me conforte dans l’idée que ce n’est pas la littérature que j’affectionne. Mais une lecture de ce genre de temps en temps, cela fait du bien !

Merci aux éditions Michel Lafon et à Netgalley pour cet ebook.

Publicités

4 réflexions au sujet de “L’atelier des souvenirs, Anne Idoux-Thivet”

  1. Bonjour, merci pour votre critique et pour l’intérêt que vous avez porté à mon livre, même si il ne correspond pas exactement à vos choix privilégiés de lecture.
    Je remarque cependant que vous notez mon livre 14/20 sur votre blog alors que sur Babelio vous l’évaluez à 2,5 étoiles (soit 10/20). Il s’agit sans doute d’une petite erreur de manipulation!!
    Au plaisir de découvrir plus avant votre blog.
    Anne Idoux-Thivet

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,
      Oui effectivement, 3 étoiles conviennent mieux. (je modifie parfois les étoiles involontairement en manipulant Babelio depuis mon téléphone, en faisant défiler ma liste de livres)
      Veuillez m’en excuser, je vais le corriger immédiatement.
      Au plaisir,
      Magalie.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s